Le calendrier juif et ses secrets

Le calendrier juif est particulier et unique en même temps, il se distingue des autres calendriers pour fonctionner à l’année sur la base du soleil et au mois sur la base de la lune.

Ce principe est fondamental pour fixer les fêtes et en particulier le nouvel an Rosh Ashana et Pessah avec le mois de Nissan, le prochain étant Pessah 2017 ou 5777 en année hébraïque.

Les calendriers musulman ou chinois ne sont basés que sur la lune de sorte que les mois des années de ces calendriers dérivent et se retrouvent dans des saisons différentes d’une année sur l’autre.

Le calendrier civil qui n’est que solaire voit ses mois rester dans les mêmes saisons d’une année sur l’autre, le changement est très mineur puisque l’année bissextile se retrouve tous les 4 ans avec un jour de plus le 29 Février.

Le calendrier juif respecte les saisons mais également le cycle de la lune qui est comparée au peuple juif et que l’on bénit tous les mois pendant l’ascension du croissant de lune.

C’est un véritable trésor de génie, un véritable travail d’horloger qui n’a pas son pareil dans les versions pales et simpliste des autres calendriers.

Malgré tout, le calendrier a une histoire et il a évolué au cours des siècles pour devenir la version que nous utilisons aujourd’hui.

Au commencement les mois se distinguaient par un numéro qui les identifiaient, comme c’est le cas pour les jours de la semaine et ce n’est que lors de l’exil babylonien que mois se sont vus donnés des noms, ceux que nous utilisons aujourd’hui.

L’année simple comporte 12 mois comme l’année solaire du calendrier civil tandis que l’année embolismique se voit dotée d’un treizième mois, le mois d’Adar II.

En marge de ces grands principes qui régissent les grands mouvements d’une année juive il y des réglages plus fin, de l’ordre du jour qui sont opérés sur certains mois qui peuvent comporter 29 ou 30 jours.

Ces réglages font que le cycle solaire complet est de 28 ans, c’est-à-dire que le nombre de jours varie d’une année sur l’autre et ce pendant 28 ans  avant de retrouver le nombre de la première année du cycle la 29e année.

A l’époque du temple, le mois était fixé par des témoins qui se positionnaient à une place particulière pour observer le nouveau croissant et transmettaient le message au Sanédrine (grand tribunal) par des torches allumées la nuit. L’information était transmise en quelques minutes et le mois était proclamé.

Depuis la destruction du temple ce rituel n’est plus en vigueur et les mois sont fixés par calcul, nous avons des calendriers perpétuels qui peuvent nous donner un calendrier à l’infini dans le futur.

Les règles de calculs sont extrêmement précises et font appel à un génie d’algorithme et de connaissance astrologique qui laisse sans voix des scientifiques contemporains.

De nombreux ouvrages, logiciels, applications mobiles et sites internet ont vu le jour ces dernières années pour mettre à la portée de tous, l’utilisation et même les règles de calculs pour ceux que ça intéresse.

Vous pourrez trouver sur Wikipedia une démonstration complète avec toutes les règles de calcul, des références et des moyens mnémotechnique pour devenir expert du calendrier juif.

Summary
equipe-pessah-2017
Article Name
Le calendrier juif
Description
Le judaïsme à de nombreux joyaux, l'un d'entre sans nul doute le calendrier juif avec ses secrets et ses calculs savant pour arriver à un système qui tient de l'horlogerie et qui ne laisse aucun détail au hasard.
Author
Publisher Name
Pessah 2017 by Hofesh
Publisher Logo
hofesh-hotel-oasis-park
Comments are closed.